Apiculture naturelle

Les abeilles jouent un rôle essentiel dans la pollinisation et la biodiversité. Pourtant elles sont en danger et leurs populations déclinent. L’association Apiculture Naturelle adhère en priorité au maintien et à la protection de ces insectes pollinisateurs pour ce rôle essentiel qu’ils fournissent pour un développement durable. En créant le Réseau Maillage Abeilles et Pollinisateurs (RMAP), l’association Apiculture Naturelle entend faciliter la participation du citoyen dans des actions concrètes en faveur du maintien de la biodiversité.

Les constats alarmants relayés par les médias ou les réseaux sociaux concernant le déclin des pollinisateurs et de la diversité de la flore sont unanimes. A tous les niveaux, les différentes composantes de la société réagissent. Les pouvoirs publics lancent de vastes plans tel que le plan Maya (Région Wallonne) ou les contrats d’objectifs Nature et Biodiversité (Bruxelles Environnement), les associations environnementales multiplient les actions de conservation de la nature, les entreprises s’investissent dans le soutien à l’action au travers, entre autre, des actions de parrainage. Au niveau citoyen, le regain d’intérêt pour les actions de préservation de la nature, pour une alimentation de qualité ou encore pour des circuits de production courts indiquent de profondes volontés de changements. Le monde apicole n’est pas épargné et face à une apiculture intensive, nous choisirons de soutenir une apiculture extensive et la multiplication de petits ruchers.

Le mouvement Apiculture naturelle mènera de front plusieurs projets avec des objectifs sur 5 ans (objectifs 2020):

  • former une centaine d’apiculteurs vers une apiculture respectueuse de l’abeille et de l’environnement
  • constituer un maillage totalisant une trentaine de petits ruchers situés en Wallonie ou à Bruxelles
  • participer à la création d’un rucher de réserves en abeilles rustiques de type abeilles noires locales destinées prioritairement à nos stagiaires
  • mener des actions de sensibilisations auprès de publics jeunes par le biais de journées découvertes ou par la participation à des manifestation publiques
  •  la création, l’entretien et l’animation d’un verger conservatoire sous les conseils du Centre Wallon de Recherches Agronomiques de Gembloux

 

Particuliers, entreprises ou collectivités, soutenez nos actions en adhérent aux projets. Atteignons ensemble ces objectifs pour 2020!

ACTIONS CITOYENS

reseaumaillagecarré360X360
  1. Suivre une formation en apiculture naturelle
  2. Adhérer à la charte Apiculture naturelle
  3. Acquérir ses premières ruches et installer son rucher

 

Suivre une formation en apiculture naturelle

La formation en apiculture naturelle proposée est une approche permettant de vivre l’expérience de l’apiculture au sein d’un groupe tout en laissant une large place à l’auto formation. Au cours de cette formation, nous proposerons aux stagiaires de prendre connaissances des nombreuses ressources mises à notre disposition en utilisant au mieux les technologies de l’information et de la communication.

A chacun, par après, d’approfondir ses connaissances en s’appropriant et en exploitant au mieux ces outils. De nombreux sites internet d’associations belges et françaises regorgent de documentations en français très bien détaillées disponibles gratuitement en ligne.

Il s’agit donc d’une approche différente des formations longues proposées généralement en ruchers écoles. Elle peut aussi être complémentaire à ces formations.

 

Adhérer à la charte Apiculture naturelle

Cette charte sera proposée à nos stagiaires en fin de formation. Elle proposera au stagiaire de s’investir dans l’action en devenant un maillon adhérent au Réseau Maillage Abeilles et Pollinisateurs.

 

Acquérir ses premières ruches et installer son rucher

Nombreux candidats qui suivent une formation en apiculture ne concrétisent pas leurs projets. Les causes sont multiples et diverses: le manque d’espace adéquat, la difficulté de se procurer des abeilles, les choix multiples de modèles de ruches, les coûts en matériel, une apiculture jugée finalement technique et compliquée, les maladies et les traitements, les expériences négatives comme les hivernages difficiles …

Evitons les discours simplistes, l’apiculture est un large domaine d’apprentissage et de connaissances et nécessite un investissement certain. L’apiculture est aussi multiple et les apiculteurs qui désirent produire du miel en quantité doivent être soutenu afin de réaliser leur travail dans les meilleures conditions.

Ce que nous soutenons par contre c’est que la gestion d’un petit rucher familial induit une réflexion et une dynamique différente. La formation apicole intensive dans une optique de production de miel n’est pas la seule option possible pour les candidats désireux de se lancer dans une apiculture limitée à quelques ruches.

Former un réseau permettra de compléter les expériences et de prévoir des journées de pratiques apicoles post formations au rythme de l’évolution de chacun.

Nous orienterons également nos élèves vers le choix de ruches de qualité et d’abeilles noires locales.

ACTIONS ENTREPRISES & COLLECTIVITES

reseaumaillagecarré360X360

Le soutien du  Réseau Maillage Abeilles & Pollinisateurs et de nos actions est déterminant pour s’inscrire dans un projet à long terme .

La création d’emplois durables, afin de soutenir l’évolution du Réseau Maillage Abeilles & Pollinisateurs en menant les différentes actions environnementales de front (voir nos objectifs 2020), sera nécessaire au développement de l’association. Le soutien d’entreprises ou de collectivités locales nous permettra d’atteindre cet objectif à moyen terme.

Deux possibilités de parrainages sont envisageables:

  • le parrainage chez un apiculteur du réseau Maillage Abeilles &Pollinisateurs
  • le parrainage sur le site de l’entreprise (cette seconde solution doit être étudiée sur place via un repérage). En effet, tant la sécurité du personnel que le bien être des abeilles doivent être garantis. Pour des raisons évidentes liées à la maintenance, cette seconde solution est aussi plus coûteuse. Si l’étude révèle que la pose de ruches n’est pas souhaitable, d’autres solutions seront proposées avec d’autres pollinisateurs plus adaptés au milieu. Des actions comme la plantations d’arbres fruitiers rustiques ou autres plantes mellifères seront aussi suggérées.
Voir notre page parrainage